LES REGLES D OR POUR ÉVITER L’INSOLATION

Mal à la tête, coup de soleil, vertiges… Et oui l’été arrive à grand pas, et le soleil tape sur la tête de nos bambins! Alors restez sur la plage OUI mais en adoptant les meilleures protections!

Qu’est ce qu’une insolation? Reconnaître les symptômes

Une insolation est l’association du coup de chaleur et du coup de soleil sous l’effet de l’exposition au soleil. Elle correspond à une évaluation anormale de la température corporelle et elle est causée par les rayons infrarouges.

Elle se manifeste par:

– Une forte fièvre,

– des maux de tête,

– des nausées,

– des vomissements,

–  des sensations de raideur dans la nuque,

–  une intense soif.

Une insolation ne doit pas être pris à la légère, elle n’est jamais bénigne surtout chez l’enfant et les personnes âgées, car ils ne ressentent pas la sensation de soif et ne s’hydrate pas correctement.

Pensez à protéger correctement votre enfant des rayons du soleil avec des crèmes solaire ( Avène, Bioderma, la Roche Posay)

Comment soigner une insolation?

Tout d’abord avant de soigner une insolation, penser d’abord à l’éviter!

Pour ce faire il faut faire boire régulièrement votre enfant, le protéger du soleil et de la chaleur, lui faire porter une casquette, éviter les sorties et les expositions au soleil aux heures les plus chaudes de la journée à savoir entre midi et seize heures.

Si votre enfant présente un signe d’insolation voici quelque geste simple à faire:

1. Trouver un endroit frais

Par exemple une pièce fraîche et sombre, un endroit ventilé ou encore l’ombre d’un arbre.

2. Abaissez la température de votre enfant

– Les vêtements retiennent la chaleur. Si votre enfant est couvert, déshabiller le et ventilez le.

– Passer de l’eau tiède ou fraîche (mais pas trop attention au choc thermique) sur le corps de votre enfant afin d’aider la chaleur à s’évacuer.

– Donner lui à boire régulièrement afin qu’il ne se déshydrate pas

3. Surveillez votre enfant

Si votre enfant perd connaissance appeler immédiatement les urgences.

N’hésiter surtout pas demander l’avis à votre médecin traitant ou à votre pharmacien pour lui demander la conduite à tenir en cas d’insolat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *